Le Prix Maintenon

Menu
Menu
Logo Prix Maintenon

Le Prix Maintenon

Fil Rouge

 

Le Prix Maintenon vous propose cette année de prendre part à un cycle littéraire portant sur la correspondance entre les arts. Madame de Maintenon a elle-même favorisé cette relation entre les différents domaines artistiques puisqu’en commandant au dramaturge Jean Racine les deux pièces bibliques Esther et Athalie, cette grande lettrée a permis une alchimie toute particulière entre mise en scène théâtrale, poésie et chant. Elle a été ainsi à l’initiative de cette correspondance par son rôle de mécène, d’amoureuse des arts et des lettres, mais aussi par sa volonté de transmettre le savoir aux jeunes filles de la noblesse désargentée.

Quel commerce entre la littérature et l’architecture ? Quoi de commun entre l’écrivain et le danseur ? Et pourtant la rencontre entre ces différents arts est à l’origine de nos plus belles pages. Souvenons-nous de la sonate de M. Vinteuil chez Proust, du célèbre chapitre « Ceci tuera cela » de Notre-Dame de Paris où Victor Hugo établit un lien à la fois filial et fratricide entre l’architecture et le livre. Souvenons-nous également de la couleur des lettres dans le poème « Voyelles » de Rimbaud, de la sculpture grandiose du bouclier d’Achille au chant XVIII de l’Iliade, et pourquoi pas de la Divine Comédie avec la Porte des Enfers de Rodin.

C’est cette alchimie si particulière que nous interrogerons cette année, grâce à des artistes et des critiques de tous les arts. Nous leur demanderons la manière dont ils envisagent la genèse d’une œuvre d’art, la façon dont se réalise cette transformation mystérieuse d’une sensibilité particulière en une oeuvre universelle, ou encore la raison des liens de leur art de prédilection avec la littérature.

Pour nous guider dans cette aventure, nous avons choisi de suivre des axes forts que nous proposerons à nos artistes. De quelle manière les arts reflètent-ils le cosmos ? L‘art est-il une médiation, et l’artiste un médiateur, qui orientent notre rapport au monde ? Quel lien la peinture, le cinéma ou la sculpture entretiennent-ils avec la littérature ? Comment les arts s’enrichissent-ils les uns les autres ? Voilà autant de questions que nous nous posons et que nous leur poserons !

Au fur et à mesure des mois et des réponses de nos interlocuteurs, une toile se tissera. Ce vaste panorama où les arts s’unissent et se distinguent à la fois nous apportera des réponses, le mystère de la correspondance entre les arts deviendra alors si ce n’est résolu, au moins mis en lumière en cette année 2020.

Toute l’équipe espère ainsi que vous suivrez ce feuilleton littéraire où nous verrons peut-être, pour paraphraser Baudelaire, que les arts dans une « ténébreuse et profonde unité » se répondent.

 

L’architecture

« L’architecture est aussi une forme de récit ».

Découvrez l’entretien réalisé avec Edouard Ropars, architecte et enseignant à l’Ecole d’Architecture de la Ville & des Territoires. Pensionnaire de la Villa Médicis (2002-2004), Monsieur Ropars nous raconte la correspondance entre les arts du point de vue de l’architecture.