Le Prix Maintenon

Menu
Menu
Logo Prix Maintenon

Le Prix Maintenon

Événement

 

Le Prix Maintenon organise chaque année une soirée au service de l’art dont le but est de promouvoir la beauté, et la rendre accessible pour permettre de fonder une culture contemporaine commune.

Elle peut être chantée, jouée, dansée, écrite et dessinée. La culture humanise et nous avons à cœur de lui donner une place prééminente au cours de notre soirée annuelle.

La soirée Maintenon s’adresse en particularité à notre jeunesse, celle à qui nous devons transmettre le goût du beau, celle qui réalise tout au long de l’année les recensions des ouvrages sélectionnés. Lors de cette soirée culturelle est remis le prix du meilleur ouvrage de l’année 2020, le Prix Maintenon, ainsi que la Mention Maintenon, au jeune auteur le plus méritant.

   

La soirée Maintenon 2020

 

Le Prix Maintenon 2020 a été décerné à Gwenaële Robert pour son roman Never Mind, publié aux éditions Robert Laffont. Gwenaële Robert a reçu cette distinction de la part d’Erik L’Homme, président du jury du Prix Maintenon, au cours de la soirée Maintenon 2021.  

 

Discours d’Erik L’Homme

« Never Mind, c’est l’histoire d’une période, la Révolution qui s’achève et l’espoir d’une restauration qui s’éloigne au profit d’autre chose dont on ne sait encore rien.

C’est l’histoire d’un moment, l’attentat manqué de la rue Saint-Nicaise visant Bonaparte.

C’est l’histoire d’un homme, Joseph de Limoëlan, et de toutes les personnes dont l’existence se trouve bouleversée par son acte terrible. C’est l’histoire d’une descente aux enfers, sur la barque d’un remord, l’histoire aussi d’une rédemption, qui apporte un peu de lumière au cœur des ténèbres.

C’est une histoire d’alchimie, qui convoque le feu qui anime et qui détruit, l’eau qui lave et qui efface, la terre qui réconforte et qui protège.

C’est l’histoire enfin simplement d’une histoire, qui à la manière des tragédies ne dit rien du Bien ni du Mal mais rappelle que la vie n’est que foisonnement et mystères.

Never Mind, c’est donc tout cela et davantage, car Gwenaële Robert, avec une plume qui fouille les tripes et sonde les âmes, tisse dans ce roman une toile subtile qui relie et emprisonne les êtres, pour mieux les en libérer, une fois accomplie son œuvre : déchiffrer un morceau de l’immense trame humaine et en proposer une fragile traduction. »

 

La Mention Maintenon 2020 est, elle, décernée à Simon Berger pour son premier roman, Laisse aller ton serviteur, publié aux éditions Corti. La mention maintenon a été décernée à Simon Berger par Matthieu Falcone, président du jury de la Mention Maintenon, au cours de la soirée Maintenon 2021. 

Discours de Matthieu Falcone

« Aucun des livres sélectionnés pour le prix Maintenon du premier roman ne déméritait. Les lecteurs ont fait un excellent travail, sélectionnant de très beaux romans. Aussi le choix a-t-il été difficile à faire pour départager les finalistes, si je puis dire.

Mais pour la singularité de son écriture et la beauté profonde de son texte. Pour son style à la fois classique et moderne – en un mot, et malgré l’anachronisme, baroque –, le roman de Simon Berger a particulièrement retenu notre attention. Parce qu’il se distingue des autres par une chose assez difficile à définir, un détail à la fois infime et qui fait tout : un style. Une manière originale, dans le même temps déroutante et intrigante de dire, qui est ce que l’on attend d’un écrivain.

« Aucun des livres sélectionnés pour le prix Maintenon du premier roman ne déméritait. Les lecteurs ont fait un excellent travail, sélectionnant de très beaux romans. Aussi le choix a-t-il été difficile à faire pour départager les finalistes, si je puis dire.

Mais pour la singularité de son écriture et la beauté profonde de son texte. Pour son style à la fois classique et moderne – en un mot, et malgré l’anachronisme, baroque –, le roman de Simon Berger a particulièrement retenu notre attention. Parce qu’il se distingue des autres par une chose assez difficile à définir, un détail à la fois infime et qui fait tout : un style. Une manière originale, dans le même temps déroutante et intrigante de dire, qui est ce que l’on attend d’un écrivain. »

 


 

La Soirée Maintenon 2019

 

Le Prix Maintenon a été décerné à Pierre Jourde en 2019 pour son ouvrage Le Voyage du canapé-lit, publié aux Éditions Gallimard.

La Mention Maintenon 2019 est, elle, décernée à Monsieur Félix Macherez pour son premier roman, Au pays des rêves noirs, publié par les Éditions des Équateurs.

Félix Macherez a reçu mercredi 19 février 2020 la Mention Maintenon, décernée par le Président du jury indépendant, Monsieur André Samengrelo, rédacteur en chef pour Le Rouge & le Noir. Le Prix Maintenon encourage vivement Monsieur Félix Macherez dans la poursuite de l’écriture et invite les lecteurs à suivre de près ce jeune auteur.